Swing Copters

Swing Copters : la récente mise à jour a t-elle tué le jeu?

Dong Nguyen, créateur de ce qui fût à une époque le jeu le plus frustrant du monde, a posté il y a quelques semaines Swing Copters sur l’Appstore. Voilà ce que j’en pense.

Dong Nguyen n’a pas complètement abandonné l’idée de détruire tout ce qui restait de nos pauvres vies. Ce n’était pas très rationnel de vouloir télécharger un jeu que je savais d’avance terriblement addictif et difficile. Mais j’ai choisi d’aller à l’encontre de tous les signaux contraires que m’envoyait mon cerveau et de tester cette application dès sa sortie. Le développeur aussi connu qu’énigmatique a soigné le marketing de son nouvel opus. Il semble qu’il veuille renouer avec le succès qu’il avait fui en retirant Flappy Bird des stores cette année. On retrouve la recette miracle qui a fait le succès du prédécesseur de Swing Copters : un nom très simple à mémoriser, un petit personnage volant en pixel art qui tranche avec le fond lisse, coloré et qui fait très Marioworld. Tout porte à croire que l’on a sous nos yeux le digne successeur de Flappy Bird. Y’a plus qu’à essayer.

Première impression

Ma première impression est (déjà) un sentiment de frustration. Je n’ai toujours pas compris le jeu après 5 essais… Tap to start. Ok. Sans même comprendre ma douleur, le petit être avec des yeux globuleux s’élance dans les airs et vient frapper violement le côté. Game Over. Je réesaie en tapotant de toutes mes forces et même sentence. J’essaie de tapoter juste une fois et là, pareil de l’autre côté. Cette première porte est trop près, je n’y arriverai jamais. Je peste contre le créateur du jeu qui n’a pas pensé à mettre un tutoriel pour son jeu (c’est à cela que sert un menu!). Mais je persiste et quelques game over plus tard, je commence à comprendre et je passe la première porte, ouf! Je ne vais pas plus loin. Game over. Cela commence à devenir amusant et j’élabore mes petites stratégies.

Swing Copters print
Qu’est-ce que cela peut-il bien signifier?

Ce que j’aime

Un jeu qui reste difficile même après la récente mise à jour
Il y a environ 2 semaines, Dong Nguyen a mis à jour son application qui a vu sa difficulté diminuer sur les premières portes. 6 n’est plus un bon score. Les nouveaux joueurs ne ressentiront pas la frustration des premiers essais. La première porte est plus haute et on a le temps de trouver un rythme. Que penser de cette mise à jour? D’un côté, la difficulté de la première version du jeu était telle que cela en devenait lassant. On était, à mon avis, à un stade au dessus de Flappy Bird. D’un autre côté, cette mise à jour prouve que le développeur écoute ses utilisateurs et qu’il s’est rendu compte qu’il est allé trop loin dans le mal. Mais, n’est-ce pas ce que l’on attend de lui? Je n’en sais rien. Mais, si vous débutez, ne vous inquiétez pas, le jeu reste quand même très difficile.

Les nouveautés
En plus d’être un Flappy Bird vertical, j’ai noté trois nouveautés qui ajoutent de la difficulté au jeu :

  • les obstacles qui bougent
  • les murs invisibles
  • la vitesse et l’inertie

Toutes ces nouvelles choses ajoutent du piment à ce jeu et on ne se retrouve pas avec une copie conforme de Flappy Bird. Je ne suis pas très sûr de moi pour la dernière nouveauté mais j’ai l’impression qu’il y a plus d’inertie et de vitesse dans ce jeu que dans Flappy Bird. En effet, après de longs mois de sommeil, j’ai réactivé l’application Flappy Bird et j’ai l’impression que l’inertie (que je suppose être dû au poids de l’oiseau) est moins forte que celle dû à la vitesse du bonhomme. Le petit hélicoptère prend plus de temps à changer de direction et une fois qu’il est dans une direction, il prend de la vitesse!

Toujours autant addictif
La difficulté générale du jeu nous pousse à vouloir aller un peu loin à chaque essai. La frustration se soustrait à un sentiment de satisfaction extrème les rares fois où l’on arrive à passer ces fichus portes. On retrouve là ce que l’on aimait chez Flappy Bird.

Game over Swing Copters
Game over, encore et encore…

Ce que j’aime moins

Le sentiment de frustration des débuts s’en est allé
Comme je le disais plus haut, même si le jeu reste très difficile, il est quand même beaucoup plus accessible et cette première porte, qui était auparavant placée n’importe où, est plus facile à négocier. Il devient rare que je fasse 0.

Verdict

Convaincu ou pas par cette dernière mise à jour, il faut reconnaître que le développeur propose quelque chose de nouveau qui garde les traits que l’on aime dans ses jeux. Pour ne pas me noyer dans l’addiction, j’ai pris la décision de m’arrêter pendant qu’il était encore temps. Il faut bien que je continue à écrire des articles.
Les + Les –
  • De nouvelles difficultés (obstacles mouvants, inertie…)
  • Addictif et fun
  • Un nouvel environnement dans l’esprit de Flappy Bird
  • La dernière mise à jour enlève de la frustration si caractéristique des jeux de Dong Nguyen

Fred

Suivez WebEater sur Facebook et Twitter pour ne pas rater l'actu du blog.

2 réponses à “Swing Copters : la récente mise à jour a t-elle tué le jeu?

Laissez-moi un petit commentaire :)

%d blogueurs aiment cette page :